Télécharger le programme complet

  • Jeudi 19 octobre 20h

    « Ouverture »

      CONCERT SOLD OUT !

    • Même programme du dimanche à 15h
  • Vendredi 20 octobre 20h
    • « Arca »
      Le Vaisseau musical par le quatuor CoryFeye ... et si vous deviez quitter la terre sans jamais y revenir, quelles œuvres choisiriez-vous à emporter ?

      Op. 130 Cavatina
      Beethoven
      Op. 27 Un poco andante – Allegro molto
      Grieg
      Op. 13 Intermezzo
      Mendelssohn
      Op. 51, No. 2 Finale
      Brahms
      Op. 96 Finale
      Dvorák
      Quartet No. 1 Adagio – Con moto
      Janácek
      Op. 10 Assez vif et bien rythmé
      Debussy
      Op. 110 Largo, Allegro molto
      Shostakovich
      BB. 95 Allegro molto
      Bartók
    • Quatuor CoryFeye :
    • Alexandre Feye : Violon
    • Veerle Houbraken : Violon
    • Gergely Kota : Alto
    • Jean Lou Loger : Violoncelle
  • Samedi 21 octobre 20h
    • par le trio Mistral :
      Trio à clavier no. 1 en ré mineur Opus 32
      Anton Arensky
      (1861-1906)
    • par le Trio Phalaena :
      Concerto d'après Vivaldi BWV 972
      Johann Sebastian Bach
      (1685-1750)
      Prélude, fugue et variation Opus 18
      César Franck
      (1822-1890)
      Danse macabre Opus 40
      Camille Saint-Saëns
      (1835-1921)
      Gymnopédie n°1
      Erik Satie
      (1866-1925)
      Chansons populaires espagnoles
      Manuel de Falla
      (1876-1946)
    • Trio Mistral :
    • Maiko Inoué : Piano
    • Olivier Piguet : Violon
    • Johannes Burghoff : Violoncelle
    • Trio Phalaena :
    • Sophie Hallynck : Harpe
    • Isabelle Chardon : Violon
    • Christophe Delporte : Accordéon chromatique
  • Dimanche 22 octobre 11h30 et 15h

    Formule 2 concerts + lunch

    Concert 11h30

    • Sonate pour violoncelle et piano
      en Fa Majeur Opus 99
      Johannes Brahms
      (1833-1897)
    • « Pohadka » pour violoncelle et piano
      Leoš Janáček
      (1854-1928)
    • « Silent Woods » pour violoncelle et piano Opus 68
      Antonin Dvořák
      (1841-1904)
    • Christine Lee : Violoncelle
      (Lauréate du concours Reine Elisabeth 2017)
    • Jonathan Fournel : Piano

    • Concert en partenariat avec
      « La Chapelle musicale Reine Elisabeth »

    Lunch 13h

    Concert 15h « Clôture »

    CONCERT SOLD OUT !

    • Concerto pour orchestre en ré mineur RV 127
      Antonio Vivaldi
      (1678-1741)
    • Double concerto pour violon, hautbois et orchestre
      en ré mineur BWV 1060
      Johann Sebastian Bach
      (1685-1750)
    • « Piangero la sorte mia » Air de Cléopâtre
      pour soprano et orchestre
      Georg Friedrich Haendel
      (1685-1759)
    • Concerto pour piano et orchestre no. 14
      en Mi bémol Majeur KV 449
      Wolfgang Amadeus Mozart
      (1756-1791)
    • « Vorrei Spiegarvi, oh Dio ! » air concertant
      pour soprano et orchestre KV 418
      Wolfgang Amadeus Mozart
      (1756-1791)
    • « DeLiberazione » pour violoncelle et orchestre
      Luk Callens
      (1965-....)
    • « Kol Nidrei » pour violoncelle et orchestre Opus 47
      Max Bruch
      (1838-1920)
    • « Air des Bijoux » pour soprano et orchestre
      Charles Gounod
      (1818-1893)
    • « Suite Holberg » pour orchestre Opus 40
      Edvard Grieg
      (1843-1907)

    • Orchestre de la Chapelle Musicale de Tournai
    • sous la direction de Philippe Gérard

    • Anne Cambier : Soprano
    • Maiko Inoué : Piano
    • Luk Callens : Hautbois
    • Olivier Piguet : Violon
    • Johannes Burghoff : Violoncelle
    • Marie-Anne Dachy : Clavecin

    • Concert en partenariat avec
      « Middagconcerten Antwerpen »
Johannes BURGHOFF

Johannes Burghoff est issu d’une famille de musiciens. Il fait ses études à Liège et à Strasbourg dans la classe de Marise Douin et de Marc Coppey.

Sa grande passion est la musique de chambre et il décide, en 2002, de fonder le trio Mistral, trio à clavier toujours très actif aujourd’hui et invité à travers les différents continents. Depuis 2014, il intègre le quatuor à cordes Prosperus4.

En tant que soliste et chambriste, Johannes a partagé les scènes internationales -Tonhalle de Zürich, Lincoln Center de New-York, Arts-Center de Séoul etc.- avec Maiko Inoue, Tatiana Samouil, Alissa Margulis, Philippe Graffin, Anne Cambier, Mario Caroli, Aldo Baerten, Marcio Carneiro, Olivier Piguet, Pablo Marquèz, Misha Besverkny, Diederik Suys, Tony Nys et bien d’autres.

Son répertoire s'étend de J.S. Bach à aujourd'hui.

Johannes est violoncelliste de l'ensemble Linea, avec lequel il se produit à l’occasion de festivals dans de nombreuses villes à travers le monde et il est violoncelliste du Concert Olympique dirigé par Jan Caeyers.

En 2009, à Budapest, pour le label BMI, il a enregistré des œuvres de Peter Eötvös ainsi qu’un CD, en 2011, avec Chronos Aion. Un disque intitulé « Hiver » est sortie en 2013, enregistré avec la soprano Anne Cambier et le hautboïste Luk Callens. Ensuite il a enregistré avec le Trio Mistral deux disques avec les trio's de Shostakovitch, Dvorak, Sibelius, Schumann et Rachmaninov.

Sous le label UT3-records, Johannes a enregistré les quatre pièces pour violoncelle et piano de Max Bruch et les Variations "Bei Männer welche Liebe fuhlen" de Ludwig Van Beethoven.

Depuis 2011, Johannes dirige son propre « Festival International de musique à Jodoigne » (Belgique) www.fimj.be

A travers sa personnalité, un éventail de multiples couleurs et d'extrêmes nuances sonores caractérisent sa musique.

Johannes Burghoff joue sur un violoncelle de Januarius Gagliano datant de 1733.

mail Johannes Burghoff

www.johannesburghoff.com

Luk CALLENS

Elève de Paul Beelaerts il obtient le diplôme supérieur de hautbois, les premiers prix de cor anglais, hautbois d'amour, musique de chambre, certificat pédagogique au Conservatoire Royal de Musique de Gand.

Il poursuit son enseignement pendant plusieurs années auprès de Paul Dombrecht, Derek Wickens et Heinz Holliger.

Professeur de hautbois il enseigne aux académies de Tielt et de Grammont.

Musicien d'orchestre. En tant que membre effectif de l'Opéra de Flandre et de l'orchestre du Théâtre Royal de la Monnaie, Luk Callens se produit également dans plusieurs orchestres et ensembles.

Musicien Free – Lance, il s'est produit avec la plupart des orchestre belges.
Il est régulièrement demandé pour déchiffrer des œuvres destinées à la télévision, à des films ou spots publicitaires.

Soliste, il a joué dans beaucoup de salles en Europe : Wigmore Hall à Londres, Bozar à Bruxelles, de nombreuses salles en Espagne, Majorque, ….avec au programme des concertos de Mozart, Bach, Vivaldi, Vaughan Williams, Albinoni, Lebrun, Bellini, Cimarosa, Haendel, Marcello, Corelli ….

En Musique de chambre, il collabora avec les pianistes Levente Kende, Sylvia Traey, Jan Gruithuyzen, Roberte Mamou, .. les quatuor à cordes Arriaga, Ensor, Spiegelkwartet, ainsi qu'avec d'autres merveilleux musiciens. Pendant plusieurs années il fut un des protagonistes du quatuor contemporain Cheops. Il s'associa aussi à des musiciens tels Koen De Cauter, Dick van der Harst, Jo Lemaire,…

Chanteur, il se joignit à l'ensemble Currende sous la direction de Eric Van Nevel et à la Chorale de la Cathédrale de Bruxelles. Il créa le cœur 'Antwerps Mannenkoor' et interpréta Blue Bird, musique de Michel Bisceglia.

Créateur artistique, il est le responsable de la programmation au 'Groote Witte Arend'. Il est directeur artistique des concerts de midi à Anvers, responsable du planning et de la programmation.

Fondateur de Catalpa Productions, un bureau 'd'organisation de manifestations culturelles'. Il récolta un grand succès lors de la production de l'Opéra 'The Lighthouse' de Sir Peter Maxwell Davies, ensuite dans les œuvres à thèmes : Marie-Antoinette, Napoléon, Nostradamus, Poëziereuzen, Male Vertelt,…avec la collaboration d'acteurs et régisseurs Ronny Lauwers, Michael Pas, Koen van Impe, Ramsey Nasser, Tom Van Bouwel, Kurt Defrancq, Carl Ridders…
Il organise des événements et des concerts pour le compte d'entreprises ou pour des clients privés.

Avec son épouse, Anne Cambier il fonde l'ensemble I Justiniani. Sous sa direction il donne régulièrement des concerts et réalise des enregistrements de musique pour les activités cinématographiques.

www.catalpaproductions.be

Anne CAMBIER

Après ses études au Conservatoire Royal de Musique de Gand, où elle suit une formation vocale auprès de Zeger Vandersteene et Paule Daloze, Anne Cambier poursuit sa formation auprès de la célèbre pédagogue du chant Noëlle Barker à la Guildhall School of Music and Drama, à Londres.

Dès 1996, sa carrière prend son envol grâce, notamment, au Concours Reine Elisabeth. Elle collabore avec la plupart des orchestres belges et des chefs d'orchestre tels que C. Hogwood, A. Pappano, S. Ozawa, R. Goebel, P. Goodwin, P. Dombrecht et G. Octors.

En 1997, Anne Cambier débute à la Monnaie à Bruxelles. Suivent toute une série de rôles d'opéra, entre autres dans Parsifal (A. Pappano), Orfeo (Trisha Brown/R. Jacobs) avec reprises à Aix-en-Provence, Londres, Paris et New-York, Le Nozze di Figaro (A. Pappano), La Rappresentazione di Anima e di Corpo avec La Fenice sous la direction de Jean Tubéry.

A l'Opéra de Flandre, elle interprète, entre autres, le rôle de Karolka dans Jenufa de Janácek, une production de Robert Carsen qui a également été interprétée au Japon sous la direction de Seiji Ozawa et reprise avec succès au Vlos en octobre 2004. Elle interprète avec la compagnie d'opéra de chambre Transparant des mélodies de Barber et le rôle-titre de Zaïde, de Mozart (repris aux Festivals d'Edinbourg et de Covent Garden avec l'Academy of Ancient Music).

Elle a surtout connu un franc succès dans le rôle de Seleuce (Tolomeo-Händel) dans une mise en scène de L. Hume avec Il Fondamento sous la direction de P. Dombrecht. La saison 2002-2003 a vu Anne Cambier comme Elisa dans Il Re Pastore de Mozart (Belgique, Pays-Bas).

La saison dernière, elle a été une remarquable Papagena dans La flûte enchantée sous la direction de Marc Minkowski à la RuhrTriennale. Anne Cambier possède un vaste répertoire de chansons et donne des récitals avec des pianistes tels que Jozef De Beenhouwer, Jean-Claude Vanden Eynden, Levente Kende et surtout Jan Vermeulen (fortepiano). Leur cd « Mozart-Haydn Lieder » a fait l'objet d'excellentes critiques.

Anne Cambier est régulièrement invitée auprès d'orchestres baroques tels que Musica Antiqua Köln, Les Agrémens, Il Fondamento, The Academy of Ancient Music, La Petite Bande... et se produit de plus en plus avec son propre ensemble baroque I Justiniani. Leur premier cd « Songs by Henry Purcell » a été accueilli en termes élogieux et a reçu un 10/10 pour l'exécution dans la revue spécialisée néerlandaise de premier plan 'Luister'. Anne Cambier fut l'invitée privilégiée du Festival des Flandres à Courtrai et s'est produite en tournée à l'étranger avec Il Fondamento et l'Israël en Egypte de Händel, et fut également l'une des solistes dans la représentation pour enfants 'Mozart Onvoltooid', une production de Pantalone avec des concerts au Théâtre de la Monnaie bruxellois et à Vienne".

Anne Cambier est actuellement très active en Espagne : plusieurs enregistrements ont l'an dernier ainsi été réalisés avec La Grande Chapelle, un ensemble sous la direction d'Àngel Recasens, qui explore la musique baroque espagnole. Elle donne également de plus en plus de concerts avec son propre ensemble 'I Justiniani' en Espagne.

Au cours de la saison 2006-2007, de nombreux concerts ont été donnés avec La Caccia Consort, l'ensemble du joueur de flûte à bec Patrick Denecker, ainsi que divers récitals avec Jan Vermeulen sur pianoforte. En 2007, l'opéra Jenufa de Janácek fut également repris avec des concerts au Luxembourg.

Anne Cambier a aussi donné de nombreux concerts en Espagne avec, entre autres, «la Grande Chapelle» sous la direction de Àngel Recasens, et avec son propre ensemble «I Justiniani». Avec Michael Pas, Anne interprète dans la pièce de théâtre musical «Quel beau jour» la vie de Marie-Antoinette, illustrée au moyen de musique qui lui est dédiée. Il s'agit d'une première mondiale absolue et le CD qu'elle a enregistré se trouve actuellement à Versailles et au Louvre à titre de seul véritable document musical relatif à Marie- Antoinette en tant que musicienne.

Anne Cambier a également joué la comédie de théâtre musical «Papa Haydn - Mozart Flegel » avec Koen Van Impe, Michael Pas et Jan Vermeulen. Au cours de la saison 2009-2010, plusieurs concerts ont été à son programme, avec entre autres Jan Vermeulen, Peter Van de Velde, Roeland Hendrickx, le Brussels Philharmonic et le Collegium Instrumentale Brugense, ainsi que de nombreux récitals. En automne 2010, un nouveau CD de chansons françaises avec Jan Vermeulen est sorti. Pour la période 2010-2011 elle s'est produite dans des cantates de Bach avec « Bach Consentus»,*sous la direction de Ewald Demeyere, des concerts et un enregistrement avec « Musica Favola», sous la direction de Stephan Van Dyck, avec de la musique de Du Mont.

www.annecambier.be

Isabelle Chardon

Après avoir obtenu les diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Bruxelles et de Mons Isabelle CHARDON est lauréate du concours "MOZART" organisé par l'association Artistique des jeunes talents à Bruxelles (1991) et devient CONZERTMEISTER du jeune orchestre de chambre de la Communauté Française de Belgique. (1993 et 1994)

Depuis 1994, Isabelle est violoniste soliste (1ers violons) à l’ORCHESTRE NATIONAL DE BELGIQUE.

Membre fondateur de l’ensemble ASTORIA (2004), elle se spécialise dans l’interprétation de la musique d’Astor PIAZZOLLA.

Elle enregistre plusieurs albums avec l’ensemble et se produit en Belgique et à l’étranger ainsi que dans les festivals internationaux.

Isabelle forme également le duo RUBATO

Elle participe également à de nombreux enregistrements de cds et d'émissions de télévision pour différents artistes

Marie-Anne Dachy

C’est dans la classe de Charles Koenig, au Conservatoire Royal de Bruxelles, que Marie-Anne Dachy obtient un Premier Prix de clavecin avec distinction et un Diplôme Supérieur. Elle obtient également un Premier Prix de musique de chambre avec Guy Van Waas.

Elle se passionne aussi pour le clavicorde et est co-titulaire de l’orgue historique de Longueville.

Professeur de clavecin à l’IMEP ainsi qu’aux académies de Jodoigne, Waterloo et Auvelais, elle donne également le cours de clavecin à l’Académie Internationale d‘Eté de Wallonie.

Elle se produit régulièrement en concert, comme soliste, en musique de chambre et avec différents ensembles de musique ancienne, dont l’Ensemble Conversations qu’elle a fondé avec Pascale Oppliger, traverso.

Avec son fils le claveciniste Julien Wolfs, elle forme un duo à quatre mains au clavecin ou au clavicorde, « For two to play » qui a enregistré un CD très bien accueilli par la critique.

Elle a enregistré pour le label Arsis le disque « Imitar le parole », récital sur plusieurs clavecins.

Christophe Delporte

On peut sans conteste affirmer que sa carrière artistique débute en 1989 en participant au concours "jeunes solistes" de la RTBF où il obtiendra le deuxième prix, mais surtout le prix des téléspectateurs avec une majorité absolue. "Jamais, je n'ai entendu de l'accordéon joué comme cela" était le leitmotiv qui a commenté ses prestations tout au long des différentes épreuves du concours.

Au-delà d'une grande technique et d'un style poétique d'une étourdissante richesse, Christophe révèle au grand public un répertoire que peu de gens imaginent à l'accordéon avec des pièces "classiques" écrites pour l'instrument et notamment le concerto n°1 de Nicolaï TCHAIKIN qu'il interprétera en final du concours avec l'orchestre symphonique de la RTBF. L'année suivante, il représentera la Belgique au cinquième concours EUROVISION des jeunes musiciens organisé à Vienne et jouera avec l'orchestre symphonique de la radio Autrichienne dans la salle mythique du MUSIKVEREIN.

Depuis 2004, il est membre fondateur de l’ensemble ASTORIA et se spécialise dans l’interprétation de la musique d'Astor PIAZZOLLA. Avec ASTORIA et ses autres formations, le duo HABANERA (flûte - accordéon), le duo RUBATO (violon - accordéon) et IZVORA (Quartet de Jazz), il participe à différentes émissions de télévision et radio, enregistre plusieurs albums et se produit régulièrement sur les scènes belges et Internationales.

Dans un tout autre registre, Christophe a accompagné sur scène des artistes de renom tels qu' Henri DES ou Jean-Marc THIBAULT. Il participe à l'enregistrement d'album pour ces mêmes artistes ainsi que pour RENAUD, VAYA CON DIOS, Frank MICHAEL, Line ADAM, JOFROI, … Il accompagne Annie CORDY depuis 1998 et devient son chef d’orchestre en 2011.

Accordéoniste titulaire de l’ensemble "MUSIQUES NOUVELLES", il a participé notamment à la création de "KILDA" (l'île aux oiseaux), "LES AVEUGLES" (Daan JANSSENS), "EGAN » (Ramon LAZKANO) ainsi qu'au "REQUIEM" de Pierre BARTHOLOMEE.

Christophe à été invité à plusieurs reprises par l'ORCHESTRE NATIONAL DE BELGIQUE pour interpréter notamment Astor PIAZZOLLA mais également pour la création du Concerto pour Accordéon et Orchestre de Jean-Marie RENS dans le cadre du festival ARS MUSICA. Il est invité en 2014 pour interpréter "les sept dernières paroles du Christ" de Sofia GUBAIDULINA

Christophe DELPORTE est professeur d'accordéon à l'Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (I.M.E.P), et actuellement membre des formations suivantes :
Ensemble Astoria
Le Mousquetaire Quartet
Duo Rubato
Duo Habanera
Astor Klezmer trio
Et désormais, le trio PHALAENA

Alexandre Feye

Alexandre Feye est né en 1985 et commence le violon à l'âge de huit ans auprès de Benoît Meulemans, dont il suivra les cours jusqu'à son entrée au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles en 2001.

Il entre alors dans la classe d'Adam Korniszewski et obtient les premiers prix de violon et de musique de chambre avec distinction en 2003. En 2006, il obtient le diplôme de licencié en musique avec la plus grande distinction. Il se perfectionne ensuite pendant deux ans à la Staatliche Hochschule für Musik de Karlsruhe auprès de Ulf Hoelscher.

Alexandre se passionne très jeune pour la musique de chambre et ne cesse de se produire en Belgique et à l'étranger (France, Luxembourg, Espagne, Autriche, Hongrie, Pologne, Roumanie, Allemagne, Suisse, Russie, Italie, Pays-Bas...) soit en récital, en duo, trio ou quatuor, soit comme soliste ou konzertmeister. Alexandre Feye est le premier violon du quatuor CoryFeye qu'il a fondé avec son frère Raphaël en 2001.

Il est en outre premier lauréat des prix Edouard Bastin, Horlait-Dapsens, Van Straelen, Lefranc et de Bisschop-Matthyssens.

Parallèlement, Alexandre Feye est professeur de latin, d'histoire et de grec à l'école internationale d'Humanités gréco-latines Schola Nova (Brabant, Belgique).

site CoryFeye

Jonathan Fournel

Parcours
Jonathan Fournel est né le 2 octobre 1993 à Sarrebourg.
Il commence le piano en octobre 2000 dans la classe de Marianne Henry, au Conservatoire de Sarreguemines où enseigne son père. Il est admis en 2001 au Conservatoire de Strasbourg dans la classe de Stéphane Seban, tout en suivant des cours particuliers avec Patricia Pagny.
En 2006, il est admis à la Musikhochschule de Saarbrücken où il étudie sous la direction des professeurs Robert Leonardy et Jean Micault ; il suit dans le même temps des cours avec Gisèle Magnan.
En 2009, il est reçu à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Paris et reçoit successivement l'enseignement des pianistes Bruno Rigutto, Brigitte Engerer, Claire Désert, et Michel Dalberto.
Il obtient son Master de piano avec mention très bien en 2014 ainsi que le Diplôme d’Artiste Interprète en 2016.
Parallèlement, il est admis en février 2011 dans la classe d'accompagnement de Reiko Hozu au Conservatoire National Supérieur de Paris puis dans la classe de Jean-Frédéric Neuburger : il y obtient en 2016 son Master d’accompagnement avec mention très bien.
Depuis septembre 2016, il se perfectionne auprès de Louis Lortie et Avo Kouyoumdjian à la « Chapelle Musicale Reine Élisabeth de Belgique ».

Concours
Jonathan remporte à 12 ans : le 1er prix au Concours Madeleine de Valmalète et le 1er prix de la fondation Maurice Ravel.
Il remporte à 14 ans le prix Franz Liszt au concours d’Ile-de-France.
À 15 ans le 1er prix au Concours de l’Orchestre Universitaire de Strasbourg.

À 19 ans, il remporte successivement :
- Le prix du meilleur candidat Français au Concours International d’Épinal
- Le 2ème prix au Concours Ettore Pozzoli à Seregno en Italie
- Le 1er prix au Concours International du Lion’s Club Thomas Kuti

À 20 ans, il remporte successivement :
- Le 1er prix du Concours Viotti de Vercelli en Italie
- Le 1er prix au Concours International d’Écosse à Glasgow. À l’issue de ce concours il a le plaisir de recevoir le prix Blüthner qui lui décerne un piano à queue.


Concerts
Jonathan donne des concerts depuis l’âge de 10 ans.

Il est sollicité par de nombreuses programmations et des grandes salles en France et à l’étranger : Lille piano festival, le Terroir Wasseyen, Piano Campus à Paris, Pianoscope à Beauvais, le Festival Jeunes Talents à Paris, le Festival International de Colmar, le Festival Jeunes Talents à Metz, Musikfestspiele Saar, les Concerts de Poche, Giovine Orchestre Genovese, Gioventù Musicale d’Italia, le Festival des Jeunes Etoiles, le Festival de Fénétrange, le Festival Piano en Saintonge, Piano à Lyon, l’UNESCO à Paris, le CAC de Forbach, l’Arsenal de Metz, la salle Cortot à Paris, la Stevenson Hall de Glasgow, la Royal Glasgow Concert Hall, la Caird Hall de Dundee, la Usher Hall de Edinburgh, le théâtre de Modena, le théâtre de Vercelli, le théâtre de Sulmona le théâtre de Novarra, l'Auditorium Gustav Mahler de Milan, la Sala Verdi de Milan, le théâtre Carlo Felice de Genova ou encore la Philharmonie de Rzeszow.

Il joue pour la première fois avec orchestre à 14 ans, le concerto n°3 de Beethoven d’une part avec les Symphonistes Européens sous la direction de Pierre Yves Gronier et d’autre part avec l’Orchestre de la Musikhorschule de Saarbrücken à Sankt-Wendel (Allemagne), sous la direction de Tobias Deutchmann.

Depuis 2010, il a interprété le concerto n°2 de Mendelssohn sous la direction de Simon Rigaudeau pour trois concerts à Strasbourg, le concerto n°2 de Brahms, le concerto n°2 de Liszt, le concerto n°1 de Tchaikovsky et le concerto n°1 de Ginastera avec l'Orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier, Jonathon Heyward et Jean-François Verdier, ainsi que les concertos de Chopin avec l’Orchestre des Concerts de Poche sous la direction de David Walter, le Zilina Chamber Orchestra sous la direction de Nicola Giuliani et l’Orchestre de Chambre de Wallonie sous la direction de Franck Braley. Il fait ses débuts en Pologne en jouant le concerto n°1 de Tchaikovsky avec le Filharmonia Podkarpacka à Rzeszow sous la direction de Wojciech Rajski, concerto qu’il rejoue lors de deux concerts à la Salle Gaveau de Paris avec l’Orchestre Donna Musica sous la direction de Éric Darrigrand. Au mois de juin 2017, il s’est produit pour la première fois en Corée du Sud et en Chine avec le Jiangsu Symphony Orchestra en interprétant le concerto n°2 de Liszt sous la direction de Éric Lederhandler.

Il a participé à de nombreuses tournées en Italie et en Écosse avec l’Orchestre de la Radio Télévision de Zagreb, l’Orchestre Symphonique de Dubrovnik et le Royal Scottish National Orchestra avec qui il joue le concerto n°2 de Brahms, le concerto n°1 de Chopin et le concerto n°3 de Beethoven sous la direction de Fan Tao, Nicola Guliani, Mladen Tarbuk et Peter Oundjiann.

Jonathan s’intéresse aussi à la musique contemporaine et créé en première mondiale la Sonate pour piano n°3 du compositeur Nicolas Bacri, en ouverture d'un concert de la pianiste Brigitte Engerer et du violoniste Augustin Dumay au festival Pianoscope de Beauvais. Il créé aussi le Trio pour piano, violon et violoncelle, la Sonate pour percussions et piano, ainsi que la Sonate pour harpe et piano du jeune compositeur Pierre-Alain Braye-Weppe au festival piano Campus à Paris et lors d’un concert l’Auditorium du Conservatoire de Reims. Il a aussi intégré à ses concerts des oeuvres de Rory Boyle, Guillaume Connesson et Thomas Adès.

Jonathan se produit aussi en concert avec différents musiciens et ensembles de musique de chambre tels que Anne Bella, Gauthier Capuçon, Rémi Delangle, Augustin Dumay, Mohammed Hiber, Chi Li, David Petrlik, Vassilena Serafimova, le quatuor Akilone, le quatuor Hermès et le quatuor Modigliani.

Jonathan Fournel a été nommé révélation classique de l’Adami en 2017 et est soutenu à ce jour par la Fondation Colas, la Fondation Goéland ainsi que par la Fondation « les Allumeurs d’étoiles ».

site Jonathan Fournel

Philippe Gérard (direction d'orchestre)

Philippe Gérard a accompli ses études musicales au Conservatoire Royal de Bruxelles, y remportant entre autres les 1er Prix et diplômes supérieurs de piano et musique de chambre, ainsi qu’un premier prix de direction d’orchestre.

Pianiste actif tant en Belgique qu’à l’étranger, il s’est orienté vers la musique de chambre tout en développant une carrière de chef d’orchestre.

Régulièrement invité par la plupart des Festivals belges (Wallonie, Flandres, Eté Mosan, Juillet Musical d’Aulne, Midis-Minimes, Rencontres Inattendues, Nuits de Beloeil et Seneffe..), il se produit aussi très souvent à l’étranger, partout en Europe, au Proche-Orient et en Asie, pour des concerts et des masterclasses.

Passionné par le chant, il a dirigé de nombreuses productions lyriques (Haydn, Mozart, Offenbach, Weill, Rihm..), notamment à l’Opéra Royal de Wallonie (« la Forêt bleue » de François Aubert et « L’Enfant et les sortilèges » de Ravel) et fut chef-assistant des chœurs au Théâtre Royal de la Monnaie (notamment au festival d’Innsbruck où il fut chef des choeurs)

Chef permanent d’un orchestre de chambre, la Chapelle Musicale de Tournai, il a dirigé bien d’autres orchestres belges (OPL, ONB, ORCW..) et étrangers. Il collabore aussi régulièrement avec des ensembles de jeunes musiciens (Orchestres du Conservatoire Royal de Bruxelles, de l’UCL-l’Osel..)

Il est professeur de direction d’orchestre et accompagnateur des classes de chant et d’Art lyrique au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Sophie Hallynck

Soliste confirmée, chambriste curieuse, pédagogue passionnée, Sophie Hallynck partage son temps entre ces activités avec une disponibilité et un professionnalisme très appréciés.
Après avoir obtenu au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles les diplômes supérieurs de harpe et de musique de chambre avec la plus grande distinction dans les deux disciplines elle se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris dans la classe de MarieClaire Jamet. Elle bénéficie également des conseils de Francis Pierre, harpiste du Domaine musical de Pierre Boulez et aura la chance de travailler avec Pierre Jamet (1893-1991), grand maître français de la harpe.

Sophie Hallynck s’est brillamment distinguée lors de concours. Elle est lauréate des Concours internationaux de Spotorno en Italie et « Arpista Ludovico » de Madrid. Lauréate de la Fondation Belge de la Vocation. En 1996 elle est récompensée par l’obtention du prix « Pelemans ».

A l’âge de 21 ans elle obtient le poste de harpiste solo de l’Opéra Royal de Wallonie (Liège), fonction qu’elle quittera quelques années plus tard pour se consacrer pleinement à ses activités de concertiste et pédagogue. Elle devient alors professeur au Koninklijk Vlaams Conservatorium d’Anvers et à l’IMEP à Namur où elle enseigne la harpe et la musique de chambre.

Sophie Hallynck est régulièrement invitée à se produire comme soliste avec de nombreux orchestres : Collegium Brugense, Prima la Musica, Orchestre de Chambre de Wallonie, Orchestre de chambre de St. Petersbourg, het Vlaams Symfonisch Orkest, Jeune Philharmonie, Opéra Royal de Wallonie, I Fiamminghi, De Filharmonie, l’Orchestre philarmonique de Liège, La petite bande...

En musique ancienne et sur instrument d’époque, elle collabore avec le corniste Claude Maury, «la petite bande » avec qui elle interprète le concerto de Mozart sur harpe ancienne ; la chanteuse Anne Cambier dans un programme sur la musique au temps de la révolution, tandis que son intérêt pour la musique contemporaine et la création se traduit par une collaboration régulière avec Steve Houben et des ensembles spécialisés dans l’interprétation du répertoire contemporain.

Sophie Hallynck s’est également beaucoup investie dans la mise en valeur du répertoire avec harpe des compositeurs Wallons (anciens et contemporains) malheureusement trop méconnus (Godefroid, Grétry, Gossec, Jongen, Dizi....).
Sophie Hallynck a participé à l’enregistrement de nombreux CD en Belgique et à l’étranger. Parmi les plus remarqués, citons : les enregistrements de l’ensemble ARPAE (Fuga libera), la participation au CD consacré aux sonates de Claude Debussy avec Sigiswald et Barthold Kuyken pour Arcana (Choc de la Musique et Diapason d’or), sans oublier un disque récital monographique autour des œuvres du compositeur namurois Félix Godefroid enregistré pour « Musique en Wallonie » , un récital violoncelle et harpe avec sa sœur Marie Hallynck « esprit de suite » (Fuga libera) ainsique le nouveau disque interprèté par l’ensemble Arpae comportant des œuvres de Ravel , Ibert, Honegger et Françaix.Sa notoriété lui a permis d’être désignée présidente de l’Association « la harpe mosane » et de présider le concours international de harpe Félix Godefroid.

Elle est membre fondatrice de l’Ensemble Kheops, et désormais du trio PHALAENA.

Veerle Houbraken

Née dans une famille de musiciens, Veerle Houbraken est fascinée depuis son plus jeune âge par le violon. Elle intègre très tôt la classe de violon de Madame Rijmenants, chez qui elle étudie pendant une dizaine d’années. Elle termine son cursus dans cette école de musique avec les plus grandes distinctions et atteint la finale de plusieurs concours durant cette période. Elle entre ensuite dans la classe du Prof. Adam Korniszewski au Conservatoire Royal de Bruxelles, où elle obtient un premier prix de violon, ainsi qu’un premier prix de musique de chambre dans la classe du Prof. André Siwy. En 2005, elle obtient son master avec grande distinction dans cette même institution. Elle se perfectionne ensuite au Conservatoire de Prague auprès de Prof. Tomasek et obtient en 2007 son diplôme pédagogique. Encore aux études, on retrouve Veerle comme Concertmaster de l’Orchestre des jeunes d’Anvers (dir. Ivo Venkov). Elle joue également rapidement dans les différents orchestres professionnels du pays. Elle est notamment invitée à l’Orchestre de l’Opéra des Flandres, au Brussels Philharmonic où elle travaille avec des chefs prestigieux. Depuis 2007, elle est premier violon à l’Orchestre Symphonique des Flandres. Afin de se perfectionner encore davantage, Veerle participe régulièrement aux masterclasses de nombreux professeurs dont G. Schultz, H Müller, M. Rizzi et L. Strauss. En 2011, Veerle est invitée par la fondation Barenboïm-Said à enseigner au conservatoire de Ramallah en Palestine. Depuis quelques années déjà, Veerle est également professeur de violon à l’académie « de Kunstbrug » de Gentbrugge, membre permanent du Synfonieorkest Vlaanderen et du Brussels Philharmonic et primaria de l'ensemble Odysseia.

site CoryFeye

Passionnée par la musique de chambre, Maiko INOUE se consacre principalement au jeu d'ensemble. C'est pourquoi, elle a fondé en 2001 le Trio Mistral de musique de chambre. Avec ce trio, Maiko s'est produite entre autres au Japon, en Allemagne, en Belgique, en Italie, en Suisse, aux Pays-Bas et au Venezuela.

Le Trio est régulièrement l'invité à différents festivals, notamment «Musica» à Strasbourg, «Nuevo Mundo» au Venezuela et encore «Midis-Minimes» à Bruxelles.

Il a réalisé également un enregistrement et la diffusion en direct à la radio Suisse Romande «RSR Espace 2».

Le Trio Mistral continue de se perfectionner en suivant les masterclasses du trio Wanderer, du Fauré Quartett et du quatuor Benaïm. Il bénéficie des conseils de Gyula Stuller et Marcio Carneiro.

Maiko jouit d'une grande expérience dans l'accompagnement des chanteurs dans le répertoire du lied et de l'opéra.

Lors de ses concerts, son public éprouve souvent la même réaction : la clarté et le raffinement de son jeu au piano, conduit à un sentiment intérieur de bonheur.

Maiko est diplômée du College of Music d'Osaka, sa ville natale au Japon.

Elle intègre le cycle de spécialisation en piano au Conservatoire de Strasbourg (France) en 2001 et obtient le diplôme avec mention bien à l'unanimité en 2004 (professeur Amy Lin).

En 2006, elle obtient le diplôme de concert de musique de chambre à l'unanimité (professeurs Denis Dercourt et Armand Angster).

En 2005-2007, elle suit les cours de piano de Toomas Vana à la Hochschule für Musik de Karlsruhe (Allemagne) et y termine un Master en piano avec la plus haute distinction.

En 2007, elle rentre au Conservatoire Royal de Bruxelles pour l'agrégation d'enseignement et le master spécialisé en accompagnement dans la classe de Gilberte Boucher et Evgeni Moguilevsky.

En 2009, elle obtient le diplôme d'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur.

Elle a été boursière de la communauté française de Belgique.

Elle a été finaliste du concours d'Izuka et du Kawai Music Competition au Japon.

Vous pourrez l'entendre prochainement au Festival International de Musique de chambre à Jodoigne (FIMJ) et aux concerts de midi à Anvers.

mail Maiko Inoué

site Trio Mistral

Gergely Kota

Né à Komárom (Hongrie) en 1982, Gergely Kóta commence le violon à l'âge de 8 ans.

Après avoir suivi ses humanités musicales à Gyór (Hongrie), il entre en 2000 au Koninklijk Conservatorium Brussel dans la classe de Kati Sebestyén où il obtient successivement son Diplôme de Candidature et son Diplôme de Master.

Pendant deux ans, il se produit également dans l'ensemble d'improvisation libre de la classe de Kris Defoort au Koninklijk Conservatorium Brussel.

Il fait partie de l'orchestre de chambre Sebastian Strings et du quatuor à cordes La Barca avec lequel il a réalisé un projet théâtral autour de James Ensor. Avec son duo de musique improvisée (violon-percussions), il a participé au festival de jazz de Pápa (Hongrie), et avec le groupe allemand Kulturtechniker, il a effectué une tournée basée sur un projet littéraire et musical.

Il poursuit actuellement une spécialisation en musique de chambre avec son duo (violon-piano), trio à clavier et quatuor à cordes, ainsi que l'agrégation au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles.

site CoryFeye

Christine Lee

La violoncelliste JeongHyoun (Christine) Lee apporte au public, des moments musicaux puissants et inovateurs. Ses engagements récents vont de La Jolla SummerFest Fellowship Artist, à des récitals à New York, des masterclasses à la Kronberg Academy (Francfort) et à l’IMS Prussia Cove dans les Cornouailles ainsi qu’une collaboration sur la musique contemporaine avec Eighth Blackbird et Juilliard AXIOM. Au cours de la saison 2015 – 16, elle se produira avec l’Orchestre Philharmonique de Bergen et fera ses débuts en récital en Europe à l’Auditorium du Louvre à Paris. Depuis sa première prestation avec l’Orchestre Philharmonique de Séoul à l’âge de neuf ans, elle a également joué avec le Philadelphia Orchestra, le Korean Broadcasting Symphony, et le Calgary Symphony. Elle s’est également produite dans des concerts présentés par The New School: Schneider Concerts, Curtis 20/21 Ensemble, Columbia University’s Miller Theater, Alice Tully Hall (NYC), Kimmel Center’s Perelman Theater, Library of Congress (D.C.), le Théâtre des Champs-Élysées, et Victoria Hall (Genève). Ms Lee a été entendue sur la WQXR’s McGraw-Hill Financial Young Artists, WHYY “On Stage at Curtis”, et l’ American Public Media’s “Performance Today. Sa passion pour la musique de chambre lui donne l’occasion de se produire au festival Music @ Menlo (CA), le Seiji Ozawa Académie (Rolle), le Festival of Music from Angelfire (NM), et le Caramoor Center for Music and the Arts (NY). Elle a également collaboré avec des artistes tels que, Roberto Diaz, Pamela Frank, Ida Kavafian, et les membres du Quatuor Orion et du Quatuor Guarneri. Originaire de Séoul, en Corée, Ms.Lee a étudié avec Orlando Cole, Peter Wiley, et Carter Brey au Curtis Institute of Music (BM), et Joel Krosnick à la Juilliard School (MM).

Depuis Septembre 2015, elle étudie à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, sous la direction de Gary Hoffman. Elle joue avec un archet Patigny.

site Christine Lee

Jean Lou Loger

Jean-Lou Loger obtient en 1997 un premier prix de violoncelle à l'unanimité et de musique de chambre avec les félicitations du jury au CNR d'Amiens.

En 1998, il entre premier nommé en cours supérieur à l'ENM de Créteil dans la classe d'Isabelle Veyrier où il obtient à l'unanimité les premiers prix de violoncelle et de musique de chambre.

Après deux années de perfectionnement, il est admis en 2000 au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon dans la classe d' Yvan Chiffoleau et de Patrick Gabard. Il obtient son DNESM de violoncelle. En décembre 2004, il est admis à l'Orchestre des Pays de Savoie. Parallèlement, il entre en Cycle de Perfectionnement dans la classe de Michèle Scharapan au CNSM de Lyon et obtient le DNESM de musique de chambre.

En janvier 2007, il intègre le Quatuor Leonis, lauréat de concours internationaux (3ème prix du concours international de Genève) et suit l'enseignement du Quatuor Ysaïe, de Gábor Takács, de Rainer Schmidt, de Valentin Erben, Heberardt Feltz et Paul Katz. Avec cet ensemble, il commence une riche collaboration avec Olivier Py qui leur propose une résidence de cinq ans au Théâtre de l'Odéon.

Il est amené à jouer le concerto de Saint Saëns avec l'orchestre de Picardie. Il donne également de nombreux récitals avec le pianiste Valéry Rogacev. Il se produit dans de nombreux festivals ( l'Epau, Orangerie de Sceaux, Accadémia nazionale di santa cecilia, musique aux chandelles, festival les musiques GMEM de Marseille, Archipel à Genève...).

En 2012, il intègre l'ensemble Matheus

site CoryFeye

Olivier PIGUET

D’origine suisse, Olivier Piguet reçoit ses premiers cours de violon à la Scola Cantorum à Paris, avant de retourner en Suisse pour travailler avec Anne Bauer et Karen Turpie. Quelques années plus tard, il choisit Londres pour compléter sa formation à la Guildhall School of Music avec Detlef Hahn, où il obtient « Bachelor » et « Master of Music » avec succès. Toujours dans la même ville, il étudie la musique baroque avec Micaela Comberti et l’improvisation classique avec David Dolan.

Puis il traverse l’océan Atlantique et s’installe à Bloomington. A l’Indiana University Jacobs School of Music (USA), il est l’élève de l’illustre pédagogue Maurizio Fuks. De retour en Suisse, Olivier termine ses études avec Lihay Bendayan et Gyula Stuller à Lausanne.

Pédagogue passionné, Olivier occupe un poste de professeur de violon au Conservatoire de musique neuchâtelois.

De grands pédagogues comme Jean-Jacques Kantorow, Ana Chumachenko, Igor Bezrodny, Igor Ozim, Sylvie Gazeau, Pavel Vernikov, Valery Gradow et Ivry Gitlis enrichissent son parcours.

Passionné par la musique de chambre, il partage la scène avec des artistes tels que Johannes Burghoff, Maiko Inoue, Alissa Margulis, Jan Dobrzelewski, Denitsa Kazakova, Arnaud Vallin, Gyula Stuller, Tatiana Samouil, le Trio de Mons.

En tant que soliste, en formations de musique de chambre, notamment avec le Trio Mistral, il joue régulièrement dans des festivals en Europe, en amérique latine et au Japon.

Olivier joue sur un violon Nicolo Gagliano (1755).

mail Olivier Piguet

site Trio Mistral

Trio Mistral

En 2001, trois jeunes musiciens de nationalités différentes* se rencontrent lors de leurs études au Conservatoire de Strasbourg. C’est de l’ensemble qu’ils forment pour préparer leur diplôme de musique de chambre que naît, un an plus tard, le trio Mistral.

Depuis, ce trio s’est produit à trois reprises au Japon, à deux reprises au Venezuela et régulièrement en Allemagne, en Belgique, en Suisse, en Italie et aux Pays-Bas.

Il continue de se perfectionner en suivant les master classes du trio Wanderer, du Fauré Quartett et du quatuor Benaïm et régulièrement, le trio bénéficie des conseils de Gyula Stuller.

À travers ses concerts, le trio Mistral offre une musique universelle qui permet de rapprocher les cultures. Personnalité et contrastes dans les couleurs et les nuances sont les marques du trio.

* le trio était composé à l’origine de Johannes Burghoff, Maiko Inoue et de la violoniste Dina Kurmanalinova, remplacée par Olivier Piguet en 2007.

site Trio Mistral

Quatuor CoryFeye

Fondé en 2009, le quatuor CoryFeye se compose de lauréats des conservatoires de Bruxelles, de Karlsruhe et de Lyon.

Le quatuor CoryFeye a étudié depuis sa création avec les membres du Quatuor Danel. Il s’est ensuite perfectionné de 2011 à 2013 à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Bruxelles, où il a suivi l’enseignement du Quatuor Artemis.

Ils ont également reçu les conseils de nombreux éminents quartettistes : les membres du Quatuor Alban Berg, Eberhard Feltz, Wolfgang Boettcher (Quatuor Brandis), Petr Prause (Quatuor Talich), Natalia Prishepenko et Heime Müller (ex-Artemis), le quatuor Allegri, Jean-Marc Bourret (Quatuor Castagneri), Hartmut Rhode (Mozart Piano Quartett), Vaclav Remeš et Joseph Klusoñ (Quatuor Pražák), Matthias Lingenfelder (Quatuor Auryn), Luigi Vecchioni (Quatuor Manfred), Alan George (Quatuor Fitzwilliam) et Jean Sulem (Quatuor Rosamonde),…

Il s'est produit dans la plupart des salles de concerts belges : Bozar, Flagey, de Singel à Anvers, Concertgebouw de Bruges, Conservatoire Royal de Bruxelles, Grand Théâtre de Verviers, Chapelle Musicale Reine Elisabeth, MIM, Palais des Beaux-Arts de Charleroi, Amuz, Goldmuntz Center d'Anvers, Stadschouwburg de Louvain, à Schola Nova où ils assurent une résidence, ainsi que dans plusieurs centres culturels réputés.

Le quatuor a également participé à de nombreux festivals en Europe: le festival de l’Eté Mosan, le festival de Menton, le festival de l'Abbaye du Pin (Poitiers), les Midis-Minimes, les Nuits musicales de Beloeil, le festival « A la française » et « Romantics » à Flagey, les Sommets du Classique à Crans-Montana, Proquartetto à Tournai, le festival « Résonances », le Neckar-Musik Festival de Heidelberg, Arpèges en Gascogne, Musicales des Coteaux de la Gimone, Rencontres musicales de ProQuartet en Seine et Marne, L'Europe en Musique, Festival de Tata (Hongrie) entres autres.

Parmi leurs partenaires de quintette, nous retrouvons des artistes tels que Pavel Kolesnikov, Boyan Vodenitcharov, Amandine Savary, Aleksandar Madzar, Julien Libeer, Guy Danel, Marie Hallynck, Adam Krzeszowiec, Elina Bukša, Pascal Moraguès, Jean-Michel Charlier, László Kuti, Denis Sungho, Dorothea von Albrecht, ainsi que le théréministe Thorwald Jǿrgensen...

Les membres du quatuor CoryFeye collaborent avec plaisir avec des compositeurs de notre temps, notamment avec Philippe Boesmans, Christopher Muscat, Michel Déom, Peteris Vasks, Thomas Larcher, Marco Pütz et Peter Eötvös.

Le quatuor est reconnu et soutenu par les tournées « Art et Vie » de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il a également été sélectionné en 2013-2014 par les Jeunesses Musicales pour présenter le projet « Danube » dans les écoles.

Leurs concerts font régulièrement l’objet de captations des radios Klara et Musiq 3.

En outre, le quatuor vient d'enregistrer chez Arte Sanitas la première intégrale des œuvres pour quatuor à cordes du compositeur germano-russe Georg von Albrecht (1891-1976).

site Quatuor CoryFeye

 Trio Phalaena

Sophie Hallynck, Harpe
Christophe Delporte, Accordéon chromatique
Isabelle Chardon, Violon

 Orchestre musicale de la Chapelle de Tournai

Fondé en 1978, cet orchestre de chambre, constitué de musiciens professionnels généralement issus et diplômés des Conservatoires royaux belges, allie l’enthousiasme d’un projet musical collectif au professionnalisme d’un travail artistique abouti.

Reconnu et soutenu par la Communauté française de Belgique (Fédération Waalonie-Bruxelles), l’ensemble est dirigé depuis 1989 par Philippe Gérard et développe autant ses contacts avec de jeunes solistes talentueux, belges et étrangers, qu’avec des solistes ou chef de renommée internationale.

Plusieurs collaborations avec des chœurs belges ou étrangers se sont développées afin d’aborder le répertoire choral (Brussels Choral Society, Madrigal Singers, Koninklijke Gentse Oratorium Vereniging, Cercle choral européen, chœurs de l’I.M.E.P.) ; ainsi purent être produites de grandes œuvres comme la Passion selon saint Jean, l’Oratorio de Noël de J. S. Bach, Le Messie de Händel, Die Jahreszeiten de Haydn, le Requiem et plusieurs messes de Mozart et Schubert, ou encore le Requiem de Fauré.

Actif dans sa ville d’origine, Tournai, où, depuis 1992, il propose chaque année avec succès une saison musicale diversifiée, l’orchestre est aussi invité partout en Belgique et a participé à de nombreuses manifestations prestigieuses telles que le Festival de Wallonie, le Juillet Musical d’Aulne, le Festival de l’Été Mosan, les Rencontres Inattendues, le CIAD (Concours international André Dumortier), le Festival Midis-Minimes, la Nuit de Beloeil, la Fête de la Communauté française, le Festival international de jazz de Liège..) ainsi qu’en France et en Angleterre. En décembre 2000, il proposait la création en Belgique d’un opéra de Kurt Weill, Street Scene et a régulièrement proposé des productions lyriques : Lo Speziale de Haydn, Pimpinone de Telemann, La Vie Parisienne, Orphée aux enfers, les Bavards et la Belle Hélène d’Offenbach, les Mousquetaires au Couvent de Louis Varnay tant en France (Paris, Roubaix..) qu’en Belgique…

Fonctionnant autant en formation de cordes qu’en orchestre de chambre ou même orchestre symphonique, il possède un vaste répertoire allant de la musique baroque à celle du XXIe siècle, avec notamment des compositeurs comme Britten, Brouwer, Pärt, Gorecki, Schnittke, Bartok, Haas, Schreker, Stravinsky, Hindemith, Van Rossum ou Chostakovitch, Bacri, Mernier, Zhang..

Adepte de projets musicaux novateurs, l’orchestre a également collaboré très souvent avec des musiciens de jazz réputés tels que Nathalie Loriers, Fabrice Alleman, Philippe Aerts, Reggie Washington..

Il a d’ailleurs participé au 20ème Festival international de jazz de Liège en mai 2010.

La Chapelle Musicale a enregistré plusieurs CD, consacrés à Mozart, Britten, Holst, Jean Absil et Leo Brouwer.

Altistes
  • Daniel Rubenstein
  • Denis Dercourt
  • Diederik Suys
  • Hélène Koerver
  • Marc Tooten
  • Sander Geerts
  • Tine Janssens
  • Tony Nys
  • Gergely Kota
Bassonistes
  • Bart Snauwaert
Accordéonistes
  • Christophe Delporte
Chanteurs
  • Anne Cambier
  • Ruth Park
  • Sheva Tehoval
  • Yves Senn
Clarinettistes
  • Geert Baeckelandt
  • Mathieu Roskam
Clavecinistes
  • Marie-Anne Dachy
Cornistes
  • Anthony Devriendt
Contrebassistes
  • Bruno Suys
Flûtistes
  • Aldo Baerten
  • Nozomi Kanda
Harpistes
  • Sophie Hallynck
Hautboïstes
  • Luk Callens
Pianistes
  • Frédéric Rouel
  • Maiko Inoué
  • Michaël Mannes
  • Stéphane De May
  • Jonathan Fournel
Violoncellistes
  • Johannes Burghoff
  • Karel Steylaerts
  • Luc Tooten
  • Christine Lee
  • Jean Lou Loger
Violonistes
  • Alissa Margulis
  • Camille Babut du Marès
  • Elisabeth Wybou
  • Frédéric d'Ursel
  • Julien Eberhardt
  • Olivier Piguet
  • Orsalya Horvath
  • Shirly Laub
  • Sophie Demoulin
  • Tatiana Samouïl
  • Hildegarde Fesneau
  • Adam Krzeszowiec
  • Isabelle Chardon
  • Alexandre Feye
  • Veerle Houbraken

exposition

More info coming soon ..

Tarif

Billet: € 20, prévente € 14
(billet 1 concert et une boisson offerte à la réception)

Abonnement en prévente: € 50
(billets 4 concerts et une boisson offerte à la réception)
(avec la formule du dimanche: € 12 de majoration)

Formule du dimanche 22 octobre
2 concerts + lunch festif: € 36

Ticket groupe de 4 personnes pour un seul concert € 50.00

Gratuit pour les enfants de -12 ans

Gratuit pour les élèves de l'école de musique de Jodoigne

Information

Le Chemin des Artistes

mail: reservation@fimj.be

tél: +32 488 351 642

IBAN: BE95 0688 9347 0158




à la Chapelle Notre-Dame du Marché

Grand'Place,  1370 Jodoigne

Cliquez le bouton 'FIMJ' sur la carte pour calculer votre itinéraire.